Bienveillance : 2 exercices pour l’amour et la confiance en soi

Bienveillance et amour de soi

La bienveillance est le fait de se montrer indulgent·e envers les autres et envers soi-même. Ainsi, lorsque nous sommes dans la bienveillance, nous adoptons une posture compréhensive et non-jugeante.

Très souvent, nous avons plus de facilités à être bienveillant·e envers les autres. Ainsi, lorsque quelqu’un vient nous confier ses difficultés, ses blessures, ses faiblesses, nous avons souvent des paroles plus aimantes et plus compréhensives envers cette personne. Mais dès qu’il s’agit de nous, nous avons tendance à mettre la barre des exigences beaucoup plus haute et n’acceptons pas nos faiblesses. Nous entretenons alors un dialogue intérieur rempli de paroles jugeantes et malveillantes envers nous-mêmes.

Je suis de jour en jour davantage convaincue que le fait d’accepter qui l’on est dans l’instant présent avec nos forces, nos qualités, mais aussi nos blessures, nos faiblesses est primordiale : être dans un l’acceptation de qui l’on est en entretenant avec soi même une relation de compréhension, d’indulgence et d’amour, sans bien sûr tomber dans une forme de résignation (« J’ai ce défaut, c’est comme ça. Je ne peux rien changer, les autres doivent s’adapter »).

Sophrologie : Visualisation

Je vous propose ici une petite visualisation pour vous remplir de fierté, d’amour, de bienveillance envers vous-même.

Installez-vous dans une position agréable. Fermez les yeux. Puis commencez à effectuer un scan corporel, en prêtant successivement attention aux différentes parties de votre corps. Prenez le temps d’observer toutes les sensations présentes en vous. Et prenez peu à peu conscience de la détente et du calme qui envahissent votre corps.

Puis imaginez une rivière. Imaginez-vous nager à contre courant, comme un poisson. Laissez défiler devant vos yeux les événements marquants de votre journée, du mois en cours, de l’année précédente. Remontez ainsi petit à petit les années en imaginant toutes les expériences que vous avez vécues, tout le chemin que vous avez parcouru. Laissez venir à vous des instants où vous avez su avancer, comprendre, vous dépasser, aider les autres, vous apporter de l’amour. Accueillez tous ces instants dans l’amour et le non-jugement.

Puis doucement, remettez-vous dans le sens du courant. Laissez-vous porter par lui et laissez redéfiler devant vos yeux toutes ces expériences de manière chronologique. Déposez sur chacune d’entres elles, une lumière d’amour, d’indulgence, de douceur, de bienveillance. Vous pouvez, si vous le souhaitez, donner une couleur à cette lumière. Prenez conscience de tout le chemin que vous avez parcouru.

Puis prenez quelques instants pour accueillir ce que cette visualisation vous procure. Accueillez dans la douceur toutes les sensations et émotions qui vous parviennent. Puis tranquillement, reprenez le cours de votre journée.

Carnet de fierté

Comme avec un carnet de gratitude, dont je vous parlais dans un instant colibri sur instagram ou encore dans cet article, je vous invite tous les soirs à porter quelques instants votre attention sur toutes les choses pour lesquelles vous êtes fière de vous. Vous pouvez ainsi inscrire des choses survenues dans la journée : réussir à dépasser certaines peurs, réussir à prendre du temps pour vous, avoir été présent·e pour quelqu’un d’autre, etc. Mais aussi des choses plus générales : arriver à respecter certaines de vos valeurs, avoir pris conscience de paroles que vous aviez envers vous mêmes, de jugements, etc. Soyez fier·ère de toutes vos avancées, petites et grandes, et accueillez toutes vos expériences dans l’indulgence et la gentillesse envers vous-mêmes.

Passez une belle semaine remplie d’amour et de bienveillance ♡

Maëlle FLANDIN
Sophrologue à Lyon
Accompagnement individuel ou en groupe
flandin.maelle@gmail.com

3 comments on “Bienveillance : 2 exercices pour l’amour et la confiance en soi

  1. Ce sont des choses que je fais régulièrement et ça change une vie. J’essaye plus souvent de mettre en place des actions pour prendre soin de moi, de faire attention à mes paroles/pensées envers moi même aussi. Ca fait du bien d’être bienveillant et on se retrouve aussi plus disponible pour l’autre je trouve.

    1. Merci Lucie pour ton retour :). La bienveillance envers soi même est primordiale est pourtant tellement difficile à mettre en place. C’est une attention de tous les instants.
      Mais tu as raison, en étant compréhensif avec soi même et moins dans le jugement, on est plus facilement disponible pour l’autre 🙂
      Passes une belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *