Zéro déchet : comment commencer ?

Astuces zéro déchet

Le zéro déchet est une démarche visant à réduire la quantité de déchet que nous produisons (par le gaspillage ou tout autre déchet jeté à la poubelle) pour aller vers une société plus consciente et respectueuse de l’environnement.

Avant toute chose, je vous conseille bien sûr de lire le livre de Béa Jonhson Zéro déchet qui est une véritable bible pour se lancer dans un mode de vie qui génère moins de déchets.

J’aimerai, à travers cet article, vous proposer une liste non exhaustive de quelques actions et alternatives zéro déchet que je mets en place dans mon quotidien. Je suis loin d’être en reine en la matière, je suis en cheminement. Faîtes de votre mieux, chaque geste compte. Les marques que je vous partage dans cet article sont celles que je connais le mieux puisque j’utilise leurs produits, mais il existe surement d’autres marques à l’éthique toute aussi belle.

Éliminer le plastique

  • Remplacez tous les sacs plastique des supermarchés ainsi que ceux en papier par des sacs en tissus. Vous pouvez en trouver facilement en magasin bio pour pas cher ou bien les faire vous même avec des vieux tissus ou vieux tee-shirt. Si vous possédez déjà des sacs à vrac en papier, vous pouvez les réutiliser pour les aliments salissants
  • Privilégiez le vrac. Prenez vos céréales et vos légumineuses au maximum en vrac. Vous pouvez trouver du vrac de partout maintenant, que ce soit dans des magasins bio ou dans des grandes surfaces. Et lorsque vous prenez quelque chose qui est emballé, privilégiez le verre ou le cartons qui peuvent être recyclés. Si vous ne trouvez pas une alternative recyclable, prenez alors un produit emballé en grande quantité pour limiter le plastique.
  • Remplacez toutes les choses en plastique à utilisation unique (verre en plastique, rasoirs, paille,) par des objets que vous pourrez utiliser plus durablement.
  • Ayez toujours avec vous un petit sac en tissu. Ça ne prend pas de place et vous permettra de mettre vos achats en cas de courses imprévues.

Anti-gaspillage et recyclage

  • Vous pouvez garder les épluchures de vos légumes pour en faire des chips (en ajoutant un peu d’huile et en les plaçant au four), en les congelant pour faire une soupe. Lorsque vos fruits sont trop mûtes, vous pouvez en faire de la compote. Vous pouvez aussi utiliser vos fanes de radis pour en faire du pesto, comme je vous le proposais dans cette recette.
  • Lorsque vous devez acheter des tupperwares, privilégiez ceux en verre. En plus d’être meilleur pour l’environnement et ses habitants, cela empêchera les matière plastiques de s’infiltrer dans votre nourriture. Pour garder des restes au frigo, vous pouvez aussi recycler des anciens bocaux contenant des olives, des cornichons, de la compote, de la pâte à tartiner,… que vous avez seulement à laver une fois terminé.
  • Débarrassez-vous des vêtements qui ne vous vont plu ou que vous ne portez plus en les vendant ou en les donnant. Et privilégiez des vêtements d’occasions dès lors que vous en avez besoin.
  • Lorsque vous devez faire une liste de course, au lieu d’utiliser une feuille papier que vous jetterez en revenant des courses, utilisez des listes sur votre portable. Il existe de nombreuses applications proposant ce service là ou vous pouvez faire aussi un brouillon dans votre portable. J’ai reçu récemment en cadeau suite à un achat, un petit tableau magnétique à mettre sur le frigo. Je note donc au fur et à mesure mes courses, la prend en photo avant de partir les faire et peut recommencer indéfiniment.
  • Ne prenez pas les tickets de retrait lorsque vous retirez de l’argent. Ces papiers ne vont vous servir que quelques instants pour finir à la poubelle. Si vous souhaitez vous rappeler du montant que vous avez retirer, vous pouvez l’inscrire dans votre téléphone.

Salle de bain

  • Remplacez les cotons pour vous démaquiller/vous laver le visage par des cotons réutilisables. Pour ma part, ayant une peau à tendance acnéique je privilégie les matières biologiques. J’utilise donc ceux des tendances d’Emma.
  • Remplacez vos shampoings, savons, déodorants, etc par des versions solides ou au contenant en verre (Lamazuna, Pachamamai, Clémence et vivien). Si cela ne vous convient pas, privilégiez du verre ou des gros contenants pour limiter les déchets. Sachez aussi que dans certains magasins, vous pouvez trouver des versions liquides en vrac.

J’espère que ces idées auront pu vous être utile. Encore une fois, chaque geste compte et vous pouvez commencer dès aujourd’hui. Je vous embrasse et vous souhaite une belle semaine ♡

4 comments on “Zéro déchet : comment commencer ?

  1. Très intéressant ton article,c’est beaucoup de bon sens au final.
    J’avoue que je ne fais pas tous les éléments de ta liste (comme le vrac par exemple, les tarifs me semblent toujours ahurissants et je préfererais trouver une petite épicerie en vrac près de chez moi tant qu’à payer le prix fort… que ca contribue à une personne plutôt qu’à une puissante marque de distribution) mais j’en ai mis quelques uns en place et ça devient vite un reflexe.
    Pour la salle de bain, je ne suis pas encore au format solide mais j’utilise des bidons gros formats, souvent moins chers au litre quand ils sont bio, je n’utilise plus de lingettes démaquillantes ou cotons.. Il reste quelques petites choses à faire quand même.
    Pour les courses j’utilise des sacs en tissus pour les fruits et légumes et lorsque je pars faire du shopping (occasion très rare mdr), j’utilise un sac en tissu au lieu d’avoir un sac plastique à chaque fois. Je remarque que les vendeurs sont en général très ouverts à cela, leur retour est toujours positif.
    Bon parfois c’est un peu incohérent…. Une fois j’ai acheté un paire de lunettes et j’ai refusé le sac du commerçant, j’ai trouvé ça cool qu’il propose si j’en voulais un ou pas (tiens quelqu’un de sensibilisé à l’environnement), mais quand il m’a sorti un papier A4 pour agrafer dedans le ticket de caisse j’étais morte de rire intérieurement… On avance pas à pas hein ! lol

    1. C’est vrai que je vais rarement en supermarché conventionnel, donc je ne connais pas trop leurs tarifs en matière de vrac. Et j’ai la chance d’avoir un magasin bio, local et zéro déchet juste à côté de chez moi 🙂
      Oui acheter en gros format ça limite les déchets aussi ! Mais j’avoue que je ne reviendrai pas en arrière, je trouve vraiment que les formats solides sont hyper pratique, surtout lorsque je voyage !
      Oui je remarque aussi la même chose, je n’ai jamais eu de problème avec mes sacs en tissu. À part une fois,où j’avais des légumes à l’unité et que je ne voulais pas mettre dans un sac en tissu et que la caissière m’a sèchement fait comprendre que j’aurai pu les mettre individuellement dans des sacs. Et lorsque je lui ai expliqué ma démarche, elle m’a dit que je pourrais jeter les sacs en plastique en sortant du magasin pour ne pas les ramener chez moi … Bref ^^
      Haha, effectivement c’est assez marrant !
      Gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *