Le féminisme est-il encore nécessaire ?

Féminisme : égalité entre les sexes

Aujourd’hui je reviens avec un sujet que je voulais aborder depuis un long moment par ici, une cause que je défends et qui me tient à cœur. Comme vous avez pu le voir dans le titre, il s’agit du féminisme.

Que ce soit dans mon entourage, dans les médias ou encore les réseaux sociaux, j’entends parfois des personnes poser cette question : aujourd’hui il y a eu beaucoup d’avancées pour que les femmes aient les mêmes droits que les hommes, alors le féminisme est-il encore réellement nécessaire ?

À l’heure d’aujourd’hui, le féminisme est presque devenu un gros mot. Dès que l’on dit que l’on est féministe, les visages en face de nous changent, comme si nous avions annoncé quelque chose de dramatique. J’ai l’impression que dans la tête de beaucoup de personnes, être féministe c’est détester les hommes, vouloir la supériorité des femmes sur les hommes, ou encore être complètement extrémiste.
Alors que ce n’est pas le cas. Il y a effectivement des femmes qui n’aiment pas les hommes et qui voudraient une supériorité des femmes sur les hommes. Mais il ne faut pas oublier que c’est une très grande minorité. Et pour ce qui est de l’extrémiste, effectivement, comme dans tout mouvement contestataire, il y a des extrêmes. Il y a des personnes radicales dans leur façon de penser et d’autres plus modérées. Je crois sincèrement que chacun.e apporte quelque chose à la cause, d’une manière différente (même si je ne suis pas toujours d’accord avec tout, mais c’est normal).

Le féminisme est-il encore nécessaire ?

Oui ! OUI ! Et il est même primordial à mon sens. Les inégalités entre hommes et femmes sont encore bien trop présentes en 2018 dans notre société. Est-ce normal qu’une femme gagne moins qu’un homme à niveau de qualification égal ? Est-ce normal qu’une femme se sente obligée de réfléchir à la tenue qu’elle va mettre pour sortir dans la rue, pour éviter d’entendre des réflexions/jugements à répétition sur son physique et sa manière de s’habiller ? Est-ce normal que l’on continue de culpabiliser les victimes de viol ou d’agressions sous couvert de paroles comme « Mais pourquoi êtes-vous sortie seule en pleine nuit ? », « Comment étiez-vous habillée ? », « Il aurait fallu vous défendre, pourquoi vous n’avez rien fait ? » ? Et quand est-il du harcèlement sexuel au travail, des remarques sexistes tout au long de la journée auxquelles chaque femme peut être confrontée, etc ?

Bien sur, la réponse à toutes ces questions est non. Non ce n’est pas normal qu’en France, en 2018, il y ait encore toutes ces inégalités.
Je choisis consciemment de parler dans cet article de la France mais le constat est le même dans tout le reste du monde et dans certains pays cela est bien pire. Mais avant d’aller juger les autres pays, je choisis de regarder et d’agir sur toutes les injustices qu’il y a en France en ce qui concerne les femmes.

L’égalité entre les hommes et les femmes est encore très loin d’être atteinte.

Ok, mais alors quoi faire ?

Je déteste être bombardée d’informations tristes, injustes, violentes sans pouvoir agir à mon échelle. Alors je vais vous partager quelques actions que vous pouvez mettre en place dans votre quotidien dès aujourd’hui pour lutter contre le sexisme. Bien sur ce n’est pas une liste exhaustive. Je serais heureuse de lire ce que vous mettez en place de votre côté et comment vous incluez cette lutte dans votre quotidien 🙂

S’informer

L’étape numéro une : s’informer. C’est le plus important pour pouvoir après déconstruire certains schémas de pensées que l’on a, dus à un conditionnement que l’on a intégré inconsciemment. L’environnement dans lequel nous avons évolué et continuons d’évoluer est profondément sexiste. Influencés par cela, nous avons tous ancrées en nous des croyances, des pensées sexistes et dont nous n’avons pas conscience. Prendre justement conscience de ces pensées sexistes quand elles se manifestent face à une situation, nous permet de faire le choix, en conscience, des pensées auxquelles nous décidons d’adhérer.

Je vous partage une petite liste de chaines YouTube, podcast et documentaire Netflix que j’aime beaucoup regarder/écouter quand il s’agit de ces sujets-la. Ils m’ont tous permis d’apprendre de nouvelles choses et me permettent de continuer à me questionner.

Chaines YouTube

Podcast

  • La poudre

Documentaire Netflix

  • Je ne suis pas un homme facile

Se remettre en question : porter attention à ses pensées/paroles envers les autres femmes

Alors le deuxième point est plus facile à dire qu’à faire, j’en conviens. Entre femmes, nous avons été habituées à être mises en compétition les unes contres les autres. Cela s’exprime souvent par des pensées/paroles jugeantes envers d’autres femmes.

Ne plus juger est quelque chose de quasiment impossible à mon sens. Mais nous pouvons tout de même faire un choix sur les pensées que nous décidons d’alimenter. Ainsi, lorsque vous vous surprenez à juger une femme sur sa façon de s’habiller, de se comporter, ou autre, questionnez ces pensées. Pourquoi cela serait légitime qu’une femme soit insultée parce qu’elle s’habille avec un décolleté et des talons ? Pourquoi cette femme ne pourrait-elle pas avoir plusieurs partenaires sexuels ? Et pourquoi cette femme ne pourrait-elle pas choisir ce travail-là ? Etc.
Remettez en cause ces pensées et faites votre choix en conscience. Quelles pensées choisissez-vous de garder ?
Bien sûr, il est inutile de vous juger d’avoir pensé cela. Comme je l’ai dit plus haut, ce sont des pensées qui résultent d’années entourées d’un environnement profondément sexiste. Remerciez-vous et félicitez-vous plutôt d’en avoir pris conscience. Puis remettez en question ces pensées/paroles.

Informer en retour

De même que pour vos pensées, vous pouvez aussi reprendre gentiment des personnes de votre entourage et/ou que vous venez de rencontrer qui auraient une parole sexiste. Informez cette personne, poussez-la à se questionner sur ce qu’elle vient de dire. Très souvent, ces paroles sont dites sans réellement avoir été pensées ou sans avoir été choisies consciemment.

 

Je ne prétends absolument pas détenir LA vérité ou être complètement libérée de pensées et actes sexistes. Mais je tenais à vous partager mon point de vue, des informations et quelques actions que je mets moi-même en place dans mon quotidien. J’espère que cet article vous aura plu. J’aimerai qu’il soit un espace d’échanges et de questionnements, pour que nous devenions de plus en plus conscient.e.s de nos pensées, nos paroles et nos actes. N’hésitez donc pas à me faire vos retours.

Je vous souhaite une magnifique semaine et vous embrasse ♡

4 comments on “Le féminisme est-il encore nécessaire ?

  1. Très bel article ! Je suis totalement d’accord sur le fait que le vrai féminisme n’est pas extrême et qu’il vise l’égalité ! C’est très important. Malheureusement ce sont ces extrêmes qui nous décrédibilisent…

    1. Merci ! Je ne suis pas sure que les extrêmes décrédibilisent la cause, en tout cas pas tous. Je pense simplement qu’une personne radicale dans sa façon de voir les choses apportera quelque chose de différent à la cause qu’une personne avec un discours plus nuancé. Je pense que les deux sont utiles et ne parlent pas au même type de personne 🙂

  2. Coucou ! Merci beaucoup pour cet article ! J’essaye de perpétuellement me remettre en question car en effet, parfois, mes pensées ne sont pas celles que je souhaiterai. Difficile de sortir du conditionnement, du jugement etc. mais ça se travaille ! La Carologie et Antastesia sont des chaînes qui alimentent sans cesse ma réflexion et bien qu’elles soient complètement différentes, je trouve réellement qu’elles ont des messages très importants à faire passer. Par contre je ne connais pas la chaîne Marinette, Femmes et Féminisme, je vais aller voir ça !

    1. Je suis complètement d’accord avec tout ce que tu dis 🙂
      Et j’aime beaucoup la chaîne de Marinette, c’est vraiment une belle découverte ! J’espère qu’elle te plaira aussi 🙂
      Passes un beau dimanche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *