Consommer de manière consciente et raisonnée

Consommation : Escalators d'un centre commercial

À l’ère d’aujourd’hui, avec les multiples publicités qui nous entourent, nous ne sommes pas satisfait.e.s de ce que nous avons. On nous invente des besoins, nous persuade que si nous ne les comblons pas nous allons être malheureux. Cette surconsommation a bien entendu un effet catastrophique sur l’environnement. Puisque pour chaque produit acheté, nous avons utilisé de l’énergie (et donc pollué) pour sa création, pour le transporter, et pour le détruire ou le recycler en fin de vie (s’il en est possible).

Après vous avoir parlé de mon parcours j’aimerai, à travers cet article, vous donner quelques clefs pour revenir à une consommation plus raisonnée, où les achats sont faits en conscience, en réponse à de réels besoins et non parce qu’il y a des réductions. Bien sur, ce n’est ni une leçon de morale ni une liste exhaustive des choses à faire. Je suis loin d’être parfaite là dedans (mais en même temps, qui l’est ?). Je vous partage simplement quelques conseils que je mets moi-même en place dans mon quotidien pour devenir une consommatrice consciente. Allé, c’est parti !

Identifier sa manière de consommer

Nous ne consommons pas tous pour les mêmes raisons. Identifier le type de consommateur que vous êtes vous permettra donc d’être davantage conscient de ce qui vous pousse à consommer. Vous pourrez alors mettre en place certaines choses adaptées à vous.

Est-ce une manière pour vous de vous remonter le moral lorsque vous ressentez des émotions désagréables ? Et au quel cas, peu être pouvez vous prendre quelques instants pour accueillir et ressentir pleinement cette émotion. Et comprendre ce qu’elle vient vous indiquer (valeur non respectée, besoin non comblé, etc). Si ce n’est pas possible pour vous, peut-être pouvez-vous vous tourner vers une autre activité pour améliorer votre état : le dessin, les films, le sport, etc.

Est-ce que vous faites les magasins pour passer le temps, parce que vous vous ennuyez ? Et dans ce cas, comme précédemment, peut être pouvez-vous trouver d’autres activités à mettre en place à la place. Des activités qui vous plaisent et vous font vous sentir bien.

Je ne vous donne ici que deux exemples, mais ils sont nombreux. Prêtez donc attention à vos pensées, vos émotions lorsque vous vous apprêtez à acheter quelque chose afin d’être conscient de ce qui vous pousse à le faire.

Eviter au maximum les sources de tentation

C’est une réalité : les sources de tentation de consommation sont nombreuses dans notre environnement. Alors je vous partage les choses que j’ai mises en place dans ma vie pour limiter cette tentation de l’achat.

  • Arrêter de regarder la télévision. Cela fait de nombreuses années maintenant que je ne regarde plus la télévision et les quelques fois où cela m’est arrivé ces dernières années, j’ai été stupéfaite de voir toutes les publicités qu’il peut y avoir à la minute.
    Au lieu de cela, je regarde des vidéos sur YouTube (c’est vrai qu’il y a aussi des publicités mais on a plus de contrôle dessus en passant la publicité et/ou en installant ad block par exemple). J’ai aussi un abonnement Netflix qui me permet de regarder des films, séries et documentaires. Et si ce qui vous gêne est de ne plus voir les informations, sachez que vous pouvez très facilement vous renseigner sur internet.
  • Arrêter d’aller ou diminuer le temps que l’on passe en boutique pour le plaisir, passer le temps, etc. De même pour les sites internet. Passez des heures sur les e-shop en ligne pour voir les nouveautés ne vous donnera qu’une seule envie : acheter, même si vous n’en avait absolument pas besoin.
  • Supprimer toutes les newsletter ou autre message promotionnels que vous recevez directement chez vous ou votre boite mail.

Attendre avant de consommer

Combien d’achats avez-vous fait dans la précipitation, pensant que c’était un réel besoin, et que vous avez regretté plus tard ? C’était mon cas avant que je ne mette en place un délais avant chaque achat que je dois effectuer.

Ce délai avant d’acheter un produit, permet de ne pas agir sous l’impulsion et peut éviter certains regrets. Laissez alors passer quelques semaines avant d’acheter ce produit. Au bout de ce laps de temps, demandez-vous si cet achat vous donne encore envie et surtout, si vous en avez réellement besoin. Vous pourrez alors soit vous rendre compte que vous pouvez très bien vous en passer ou alors prendre la décision d’acheter cet objet parce qu’il vous fait encore très envie ou que c’est un vrai besoin.

Être bienveillant.e

Et pour terminer, être bienveillant.e envers sois me semble primordiale pour réussir à mettre en place et tenir nos petites et grandes décisions/actions sur le long terme. Bien sur, ne soyez pas trop dure avec vous. Laissez vous le droit à l’erreur, à quelques craquages. Personne n’est parfait. Nous sommes tous les jours entourés de multiples influences qui nous poussent à la consommation, ce qui peut parfois être difficile à ignorer.
Bien sur, cela ne doit pas devenir une excuse pour retomber dans une surconsommation non réfléchie. Il s’agit alors de trouver le juste milieu entre les deux, de faire du mieux que l’on peut. Et petit à petit vous deviendrez de plus en plus conscient.e.s de votre consommation.

J’espère que ce partage vous aura donné quelques clefs pour avoir une consommation plus consciente et raisonnée :). Et vous que mettez-vous en place ?

Je vous souhaite une magnifique semaine, prenez soin de vous ♡

Maëlle

  0 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *