Avoir un sommeil de qualité avec la sophrologie

Dormir

Nous avons parfois tendance à négliger notre sommeil par impression de perte de temps, pour faire quelque chose que nous trouvons plus intéressant, utile. Cependant, le sommeil impact directement notre état de santé général. Il me semble donc primordial de mettre en place des habitudes afin de favoriser un sommeil de qualité.

Lorsque nous dormons, notre température corporelle diminue ainsi que notre dépense d’énergie. Cela permet à notre corps de récupérer de la journée passée et de reprendre des forces. Aujourd’hui, j’aimerais vous partager des clés et exercices de sophrologie qui je l’espère pourront vous aider à retrouver un sommeil régénérateur.

Déterminer votre profil

Avant toute chose, il est important de préciser que nous n’avons pas tous le même profil de dormeur. On recommande souvent 8h de sommeil mais je pense que cela ne peut pas convenir à tout le monde. Evaluez donc le nombre d’heure dont vous avez besoin pour vous sentir en forme. Personnellement je sais que je suis une grosse dormeuse : j’ai besoin de mes 9h de sommeil pour ne pas me sentir fatiguée et être en forme. Prenez donc le temps de calculer ce nombre d’heure tout en prenant en compte le fait que nos cycles de sommeil dure 1h30. Donc dans le cas où vous avez besoin de 8h de sommeil, essayez de réduire à 7h30 afin de ne pas interrompre le cycle de sommeil dans lequel vous êtes.

Pauses

Notre journée détermine le sommeil que l’on va avoir le soir. Une journée remplie de stress et d’une trop forte quantité de stimulations peut créer différentes tensions dans le corps. Le soir, au coucher, nous pouvons alors ressentir de la difficulté à trouver notre sommeil, à lâcher prise. Il est donc important pendant la journée de s’octroyer des micro pauses, de 1 à 5 min.

Coupez vous du reste du monde en éteignant votre portable, ordinateur. Isolez vous dans un endroit calme, où vous ne serez pas dérangés (bureau, salle de réunion, toilette, voiture, etc). Fermez les yeux, inspirez profondément par le nez et soufflez fortement par la bouche pour évacuer les tensions (à reproduire autant de fois que vous le voulez). Puis prenez le temps de revenir à une respiration naturelle en passant sur une respiration abdominale. Offrez vous ces minis pauses plusieurs fois dans la journée selon vos disponibilités. Elles vous permettront d’être moins tendu le soir au couché.

Favoriser l’endormissement

Tous les soirs, lorsque vous vous allongez, prenez le temps de faire ce qu’on appelle un scan corporel. Portez attention à chaque partie de votre corps. Portez attention à votre visage, votre nuque, vos bras, à votre dos, votre thorax, votre ventre, votre bassin, à vos jambes jusqu’au bout de vos pieds. Si vous préférez, plutôt que de juste porter attention à ces différentes parties, vous pouvez imaginer une bulle ou une plume se promener sur l’ensemble de votre corps. Sentez votre corps se remplir de calme à l’inspiration et sentez-le s’enfoncer d’avantage dans votre lit à l’expiration.

Si vous éprouvez des difficultés à ressentir certaines parties de votre corps, ce n’est pas grave. Acceptez le et ne forcez rien. Avec l’entrainement, cela sera plus facile pour vous.

Finir la journée sur une note positive

Finir la journée en concentrant notre attention sur tous les éléments positifs qui se sont passés, nous permet de ressentir de la gratitude. Cela nous permet aussi d’être plus en paix avec notre journée, même si cette dernière s’est révélée fatigante et challengeante. Pour ma part, je tiens un carnet de petits bonheurs dans lequel, tous les soirs, je note dix choses de la journée pour lesquelles je suis reconnaissante. En faisant cela, vous vous mettez dans une énergie positive pour vous endormir et favorisez donc un sommeil de meilleure qualité.

 

Et vous, quelles sont les choses que vous mettez en place pour dormir ?

Bonne semaine à vous et prenez soin de vous 🙂

4 comments on “Avoir un sommeil de qualité avec la sophrologie

  1. J’ai toujours eu des difficultés avec le sommeil, mais les micro pauses dont tu parles m’intéressent : je vais tenter l’expérience au plus vite. Pour ma part, la lecture au coucher m’a toujours aidée, c’est peut-être un vieux procédé, mais il marche pour moi

  2. La lecture m’aide aussi beaucoup. Pratiquement tous les soirs, je pars lire au lit. C’est un petit bonheur… 🙂
    Si je ne trouve malgré tout pas le sommeil, je me concentre sur ma respiration, et en principe, 5 mns après, je dors…
    Le scan corporel, très bien aussi. J’ai acheté un livre : « Méditer – 108 leçons de pleine conscience » de Joh Kabat-Zinn, où se trouve également un CD. Plus de 4 heures de méditation lues par Bernard Giraudeau + un scan corporel de 40 mns. Cela devrait te plaire, Maëlle. 🙂
    Belle fin de journée.

    1. Ah oui, je voulais justement lire un livre de Joh Kabat-Zinn. Je me tournerai vers celui là alors. Merci pour le partage Françoise 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *