Hypersensibilité : qu’est-ce qu’être hypersensible ?

Hypersensibilité

 Il y a quelques mois de ça, j’ai découvert ce qu’était l’hypersensibilité. Ce terme désigne une sensibilité qui est plus haute que la moyenne. Elle entraîne une grande réactivité aux stimuli extérieurs ou intérieurs. J’aimerai donc aujourd’hui vous parler de ce sujet qui me tient à cœur et dont on ne parle pas assez à mon sens.

Avant toute chose, il me semble important de préciser qu’avec cet article je ne vise pas à faire une liste exhaustive de ce qu’est l’hypersensibilité, ni de mettre une étiquette sur les personnes qui se reconnaîtront dans ces descriptions. Chaque personne hypersensible est différente et a des caractéristiques propres. Elle est bien plus que « hypersensible ». Mais je crois que cela permet de mieux comprendre ce que l’on vit, de mettre des mots sur ce trait de caractère. Cela permet aussi, je l’espère, d’atténuer ce sentiment de solitude que l’on peut ressentir, en prenant conscience que d’autres personnes fonctionnent de la même façon.

Science et hypersensibilité

Notre cerveau est composé de deux hémisphères qui communiquent entre eux. L’hémisphère gauche est celui qui s’occupe de la raison, il est analytique, méthodique. L’hémisphère droit est créatif, intuitif, émotif.

Même si nous avons besoin de nos deux hémisphères au quotidien pour vivre, la plupart de la population utilise majoritairement son cerveau gauche. on dit alors que les personnes sont plus raisonnables, plus « terre à terre », etc. 15 à 20% de la population utiliserait préférentiellement son cerveau droit. Ce sont alors des personnes qualifiées d’hypersensibles. Cette façon de fonctionner est congénitale, c’est à dire que l’on vient au monde comme ça.

Note : Il y aurait plus de 100 espèces animales qui partageraient le même pourcentage d’individus hautement sensibles.

Bien sur, nous vivons tous des expériences et des périodes plus difficiles dans notre vie qui font accroître notre sensibilité. Mais la personne hypersensible, possède cette grande sensibilité quotidienne.

Hypersensibilité

Sentiment d’être en décalage avec le reste du monde

Le monde dans lequel nous vivons est adapté à la plus grande majorité de la population. Beaucoup de personnes hypersensibles peuvent se sentir alors en décalage avec le reste du monde. Elles ont du mal à comprendre certaines actions des autres. Elles peuvent avoir du mal à comprendre la violence faite envers d’autres humains ou envers les animaux. Et très souvent, leurs réactions ne sont pas comprises. Ces personnes sont souvent considérées comme « trop sensibles », « trop émotives » avec des réactions jugées disproportionnées face certaines situations. Cela peut bien sur avoir une répercussion négative sur la confiance que la personne en elle-même.

Elle peut parfois être considérée par son entourage comme quelqu’un qui a des réactions extrêmes. La personne hypersensible peut aussi être considérée comme idéaliste, utopiste.

 

Vie intérieure très intense

Émotions

L’hypersensibilité s’accompagne très souvent d’hyperémotivité.

L’hyperémotivité est le fait de ressentir les émotions de manière très forte. La personne hypersensible vit donc les émotions qu’elle ressent de manière très intense. Elle peut ressentir, par exemple, une joie intense face à un coucher de soleil comme ressentir quelques secondes plus tard une profonde détresse suite à une parole. Les personnes hypersensibles sont davantage préoccupées par ce que pensent les autres. Une simple remarque qui énerverait transitoirement quelqu’un de non hypersensible, peut provoquer une grande tristesse chez la personne hypersensible qui va parfois ressasser cet événement (ce qui va la faire souffrir d’avantage).

La personne hypersensible peut aussi ressentir les émotions des personnes qui l’entourent. Si elle a conscience que parfois certaines des émotions qu’elle ressent ne sont pas les siennes, cette faculté qui peut se révéler être d’une précieuse aide.

Pensées

La personne hautement sensible possède une vie intérieure très dense. Les pensées sont multiples et vont très vites. Elles fonctionnent en arborescence c’est à dire qu’une pensée génère cinq pensées, puis chacune d’entre elles génère encore cinq pensées, etc. Il peut être parfois difficile pour la personne hypersensible de synthétiser, organiser ses pensées.

Anxiété, stress, dépression

Les personnes hypersensibles sont plus sujettes à l’anxiété, au stress, à la dépression du fait du fonctionnement très intense de leur cerveau. De plus, leur grande sensibilité à l’environnement, peut être source de stress. Mais bien sûr, cela n’est pas une fatalité, de nombreuses techniques permettent justement de gérer ce stress.

5 sens

Grâce à ses 5 sens plus développés, la personne hypersensible est en effet particulièrement réceptive au monde extérieur. Elle peut être très sensible à la lumière (soleil, tableaux publicitaires), aux sons intenses (en ville, dans des concerts), etc. Elle peut aussi parfois supporter difficilement certaines odeurs qu’elle perçoit très intensément comme certaines matières sur son corps.

Créativité

La personne hypersensible possède une grande créativité. Elle éprouve souvent le besoin de se retrouver seule pour se recentrer et se ressourcer. C’est souvent dans ces moments de solitude qu’elle peut se reconnecter pleinement à sa créativité et la laisser s’exprimer.

Loin de moi l’idée de dire qu’être hypersensible est mieux que de ne pas l’être et inversement. Cet article a pour but d’informer et de montrer que malgré certains traits pouvant être jugés comme moins bien adaptés au monde dans lequel nous vivons, l’hypersensibilité, lorsqu’elle est connue et apprivoisée, peut se révéler être une merveilleuse qualité.

 

J’espère que cet article assez théorique aura pu parler à certains d’entre vous. C’est un sujet très large comme vous pouvez le constater. Je vous invite à aller voir les vidéos d’Annita Rossier ainsi que la chaîne YouTube les Supersensibles dont je me suis inspirée pour écrire cet article, qui sont très complètes et permettent de mieux comprendre ce qu’est l’hypersensibilité. Si ce sujet vous intéresse, je vous conseille aussi de lire le livre de Elaine N. Aron « Hypersensibles, mieux ce connaitre pour s’accepter » dont je vous parlais ici.

En attendant de revenir à l’hypersensibilité à travers d’autres articles, je vous souhaite une très jolie semaine ♡

12 comments on “Hypersensibilité : qu’est-ce qu’être hypersensible ?

  1. Merci beaucoup Maëlle pour ce bel article riche en information et sensibilité… Je m’en vais de ce pas découvrir plus amplement ton univers! Belle fin de journée. Mariame 🌸

    1. Oh merci Mariame pour ces gentils mots, il me touche !
      Belle lecture à toi alors, gros bisous 🙂

  2. Merci pour cet article qui résume à 100% ce que je suis. Ca fait du bien de mettre des mots sur ce que l’on ressent effectivement. En tout cas, ce n’est pas une fatalité comme tu le dis, mais se comprendre permet vraiment de mieux s’adapter à ce trait de caractère. J’en discute parfois avec mon chéri qui ne comprend pas toujours pourquoi je suis super susceptible, émotive ou pourquoi j’ai besoin de m’enfermer quelque part toute seule. Ca aide beaucoup de pouvoir dire « ce n’est rien je fonctionne juste différement ». 🙂

    1. Exactement, en prendre conscience et pouvoir mettre des mots dessus permet de mieux se comprendre pour pouvoir s’accepter et s’aimer. Et pouvoir en parler à son entourage, qui peut fonctionner différemment de nous, est très libérateur 🙂
      Merci pour ton retour Lucie, je t’embrasse. Bonne journée à toi !

  3. Coucou Maëlle,

    Merci pour cet article, j’espère que des « non-hypersensibles » tomberont aussi dessus. Les sensibiliser nous rassure aussi nous les hypersensibles je trouve, pour ma part cela m’a aidé que mon conjoint comprenne mon fonctionnement, on évite les conflits 🙂
    Belle journée !

    1. Bonjour Nathalie,
      Je suis complètement d’accord avec toi. J’aime que des personnes qui fonctionnent différemment aient connaissance de ce qu’est l’hypersensibilité. Je trouve que ça permet d’éviter pas mal d’incompréhensions et de conflits 🙂
      Merci, douce journée à toi !

  4. Superbe article ! Je me suis énormément reconnue et je suis heureuse d’avoir cette qualité, car pour moi, c’est ma plus grande qualité, bien que ça ne soit pas toujours facile. Alors je te remercie, ça fait du bien 🙂

    1. Bonjour Justine,
      Merci pour ce gentil commentaire 🙂 Je suis heureuse de savoir que mon article t’a plu. Et je suis d’acccord, ça peut être une très jolie qualité 🙂
      Passes une très belle journée !

  5. L’hypersensibilité n’est pas toujours facile à vivre, et elle ne se manifeste pas de la même façon chez toutes les personnes. Certaines ne la cacheront pas, elles la manifesteront par la joie, la colère aussi ; d’autres se revêtiront d’une épaisse carapace pour ne rien ressentir, car leur hypersensibilité les fait trop souffrir.
    Je suis une hypersensible, et j’aime l’être, car pour moi c’est une très belle qualité. Je suis de plus en plus en accord avec elle. 🙂
    Merci pour ce billet très intéressant, Maëlle. Bisous.

    1. Effectivement, chaque personne vit l’hypersensibilité de façon différente. Cela peut évoluer aussi au cours de sa vie et des circonstances extérieures. Ce n’est pas quelque chose de figé 🙂
      Je trouve ça beau de pouvoir aimer son hypersensibilité puisque je trouve aussi que cela peut être une très jolie qualité.
      Merci Françoise pour ces mots, passes une belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *